Les arts graphiques sont particulièrement présents à Sérignan, avec son Festival BD de plus de 27 ans, le Mrac (Musée régional d’art contemporain), mais aussi les résidences d’artistes du Château Vargoz. L’art est partout, dans la rue, sur les murs avec les fresques d’Erro, celle de Dado aux Orpellières, ou encore le Parc Rayonnant de Daniel Buren en entrée de ville. Sérignan a toujours su déceler et accueillir les talents artistiques de demain, que ce soit dans la BD ou dans l’art contemporain.

Les artistes vont investir les rues et les places pour y créer des fresques sur les murs et ainsi continuer et proposer au public un parcours d’art urbain. Plusieurs fresques seront réalisées, venant s’ajouter à celles existantes, continuant ainsi un circuit artistique dans le cœur de ville et dans toute la cité. Les artistes seront amenés à s’exprimer sur leurs œuvres, leurs significations, sur leurs techniques, aussi le tout sera accompagné de quelques moments festifs où l’on pourra rencontrer, échanger et partager.

Prochaine édition du Street Art : les 2 et 3 juillet 2022

> Télécharger le programme de l’édition 2022

PROGRAMME 2022 :

Samedi 02 juillet

10h : Ouverture du village street art des enfants, animations en continu de 10h à 12h et de 14h à 17h30.
Allées de la République.

10h-12h : Finalisation de la fresque des élèves de l’Ecole P. Bert avec JERC. école Paul Bert (entrée par la cour côté Collégiale).

10h15 : Visite Street ART 2022,
Partir à la découverte des œuvres et des artistes présents
RDV à l’accueil, Allées de la République.

10h30 : Rencontre avec l’artiste Honck le portrait dans le Street Art. Derrière la médiathèque Samuel Beckett.

10h30 : Morena la Griotte. Halles, Boulevard Voltaire.

11h-13h : DJ & Live Painting : aux platines Dam Solo et performances JIBÉ le dresseur de Jibiz.
Allées de la République.

11h30 : Inauguration. Allées de la République.

12h : Morena la Griotte. Place de la Libération.

15h30 : Visite Street ART 2022,
Partir à la découverte des œuvres et des artistes présents
RDV à l’accueil, Allées de la République.

15h30 : Rencontre avec l’artiste SUNRA, le « Street ART à cœur ». Place de la Liberté.

17h : Visite Le Mrac, un musée à ciel ouvert. Découverte des œuvres extérieures. à partir de 7 ans (livret jeu disponible pour les familles). RDV Parvis du MRAC.

17h30 : Morena la Griotte. Allées de la République.

18h30-20h : Live Painting : Concert de FINEZE & NËGGUS, pendant les interventions artistiques de Mahi, Sunra et Jibé. Place de la Libération/Place de la Liberté.

Dimanche 03  juillet

10h : Ouverture du village street art des enfants, animations en continu de 10h à 12h et de 14h à 17h30.
Allées de la République.

10h15 : Visite Street ART 2022,
Partir à la découverte des œuvres et des artistes présents. RDV à l’accueil, Allées de la République.

10h30 : Rencontre avec Eric DER et son « Goldorak déstructuré ». Rives de l’Orb.

10h30 : Morena la Griotte. Halles, Boulevard Voltaire.

11h à 13h : Concert Black Orchidée. Allées de la République.

11h15 : éphémère : MAHI s’éclate ! Place de la Liberté (rue Danton).

12h : Morena la Griotte. Place de la Libération.

14h : Morena la Griotte. Allées de la République.

15h : Visite Street ART 2022
Partir à la découverte des œuvres et des artistes présents. RDV à l’accueil, Allées de la République.

15h30 : « Ma Madone » Performance à 2 voix pour dénoncer les violences faites aux femmes par Antonio Rodriguez Yuste et Laura Demangel pendant l’intervention artistique de Honck. Derrière la Médiathèque Samuel Beckett.

17h : Visite de l’exposition « Des lettres pour des mots, des mots pour des phrases, des phrases pour dire et pour écrire… » par Isabelle Lorenzi. Château Vargoz.

18h30 : Morena la Griotte. Allées de la République.

LES ARTISTES INVITÉS EN 2022 :

HONCK / Médiathèque
Issu du mouvement Graffiti, c’est au début des années 90 que « HONCK » se fait remarquer peu à peu à Montpellier en tant qu’artiste urbain. C’est le mélange de l’art du graffiti, de l’illustration, de la photo et du graphisme qui lui permet de se distinguer et de proposer un style coloré qui lui est propre. Il a réalisé en 2021 un portrait de Samuel Beckett sur la médiathèque éponyme.

SUNRA / Place de la Liberté
Sunra est un street artist franco-tunisien qui interpelle les passants en recouvrant les murs de nombreuses villes avec des œuvres à taille humaine. Elles sont uniques et facilement identifiables, avec des personnages en noir et blanc plein de poésie et des gros cœurs peints d’un rouge vif. Sunra met en avant symbolique du cœur, qui parle à chacun d’entre nous.

JIBÉ / Rives de l’Orb / Performance, allées de la République
Jibé découvre le graffiti en 2001. En mai 2015, il réalise avec Nobad un vaste projet de signalétique street art. À cette occasion, il détourne le petit pictogramme du passage piéton et, voyant que le graphisme simplifié du personnage lui permet de véhiculer facilement des idées, il va vite en faire sa signature. Considérant ce petit bonhomme comme l’avatar de Monsieur Tout-le-Monde, il va commencer à le mettre en situation et à lui donner la parole : les Jibiz sont nés.

SANCKøBLACK / Rives de l’Orb
Sancko est une artiste peintre, street artiste, collagiste et performer engagée. Ses peintures abordent des thèmes actuels, politiques ou sociaux et apportent une réflexion sur l’identité et la différence. Outofthe.black est un directeur artistique et artiste. Son univers minimaliste et géométrique s’articule autour de thèmes comme l’ordre et le chaos, l’hybridation ou la distorsion du réel. De leur rencontre est né Sanckøblack, un nouvel univers singulier, mêlant leurs différentes aspirations.

Éric DER / Rives de l’Orb
C’est en 1989 qu’il débute dans le mouvement graffiti. Il évolue au sein de différents groupes « truskool » il y a quelques années ou « Leclub » plus récemment. Le passage à la toile a été une suite logique de son travail sur mur, mais le support, les techniques et les thèmes qu’il explore sont les reflets de sa vie passée, présente ou future… Comme son travail sur Goldorak qu’il déstructure.

JERC / école Paul Bert
Issu de la scène « graff, tag », il commence à graffer dès 1989. Artiste indépendant depuis 1995. Militant de l’éducation populaire et des arts urbains, il encadre des stages, des ateliers d’arts plastiques et de graff. Ses fresques représentent la richesse du patrimoine local et rendent hommage à l’Homme.

SWEO & NIKITA / éphémères
Peintres autodidactes, SWEO & NIKITA sont nés tous deux dans les années 80. Ils vivent et travaillent à Montpellier. Naturellement attirés par le dessin, ils s’exercent très tôt chacun de leur côté à la technique de bombe et à la pratique du graffiti, pris de passion par l’effervescence de la culture Hip-Hop du début des années 90. Aujourd’hui artistes accomplis, NIKITA et SWEO fusionnent leurs techniques pour produire des œuvres en anamorphose 3D.

MAHI / éphémères
Mahi entreprend parfois des incursions dans les rues où il traque les vieux murs fissurés pour y dessiner ses corps au fusain ou à la craie, en une manière d’art pariétal. Depuis plusieurs années Mahi travaille sur la chute des corps : la gravitation universelle. Ils ne sont pas genrés, sont placés la plupart du temps sur une surface de matière brute, une sorte de chaos qui peut éventuellement faire penser à du cosmos.