Plage

Les plages de Sérignan et la Maïre dans les années 50, c’était ses campings sauvages, ses bains de soleil dominicaux et ses barbecues improvisés à même le sable. Epoque bénie diront les plus nostalgiques où le soleil languedocien se levait pour tout le monde et s’offrait en partage, avec l’avènement des premiers congés payés. Heureux temps de l’insouciance pour ces vacanciers qui découvraient les rivages paisibles de la Méditerranée sous le soleil d’été dans les années 60.

La beauté du site a immédiatement séduit les touristes de plus en plus nombreux, et petit à petit, l’accueil s’est organisé dans des campings et motels qui se sont implantés le long du littoral à l’abri d’un cordon dunaire exceptionnel.

Sérignan-les-Plages, qui a su garder tout son charme, offre aujourd’hui la possibilité à plus de 20 000 touristes, d’être hébergés dans des installations de qualité entre l’étang naturel de la Grande Maïre et le vaste domaine des Orpellières, protégé par le Conservatoire du Littoral. La municipalité a mis en place un plan d’actions pluriannuelles en partenariat avec le Conseil Général et la CABEM afin de redonner son attrait d’antan.
Sérignan dispose désormais de 5 plages et de 3 centres de secours.