Boire ou conduire, il faut choisir !
Retrouvez les informations concernant la prévention de l’alcool au volant sur le site officiel de l’administration française

Les vols par ruse
Ils se produisent le plus souvent après introduction au domicile. Ils visent particulièrement les personnes âgées et vulnérables.
• Ne pas ouvrir sa porte à un inconnu sans précautions (installer un judas ou un entrebâilleur).
• Exiger la présentation des cartes professionnelles (attention aux faux agents EDF, Police…).
• Ne pas hésiter à faire des vérifications par téléphone.
• Ne jamais garder au domicile beaucoup d’argent ou valeurs et ne jamais révéler leur présence.

Les vols à la roulotte
Ce sont les vols dans les voitures.
• Toujours verrouiller les portes, le coffre et bloquer l’antivol de direction.
• Relever à fond toutes les vitres.
• Ne jamais laisser les clés sur le contact même un court instant.
• Ne rien laisser dans le véhicule.
• Enlever les autoradios ou les façades amovibles et les GPS.
• Munir les véhicules d’un système d’anti-démarrage ou d’alarme.

Les vols à l’arraché
Ils consistent à « arracher » de force l’objet (sac, téléphone portable…) tenu à la main, sous le bras ou à la ceinture.
• Utiliser de préférence un sac en bandoulière.
• Marcher loin de la chaussée.
• Ne jamais opposer de résistance à l’agression.
• Ne pas posséder de document portant les numéros de vos cartes bancaires.
• Eviter d’utiliser un téléphone portable dans des endroits à risque.

Les vols à la tire
Ils consistent à subtiliser habilement les porte-monnaie et les portefeuilles dans les poches, les cabas, les Caddies…
• Ne jamais laisser un portefeuille ou autre en évidence.
• Rabattre ses poches et fermer les sacs à main.
• Se méfier des bousculades et des lieux à risque (transports en commun, supermarchés…).

Prévention des cambriolages : les bons réflexes à connaître

Maltraitance de personnes âgées : briser le silence !

L’allongement de la durée de vie a soulevé le cortège indiscutable de difficultés liées aux effets du vieillissement : la maladie, le handicap, le décès du conjoint, la perte d’autonomie physique ou mentale. Des mesures de droits communs ou des actions sociales locales ont permis de répondre en parties à certaines préoccupations : les aides à domicile, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), les téléassistances, le portage des repas… Mais la personne âgée est aussi un être fragile, crédule, vulnérable, solvable, et malheureusement parfois…. encombrante. Elle peut être une victime privilégiée de la malveillance, de la maltraitance voire de la violence. A cet effet, la municipalité, sensibilisée par ces problèmes préoccupants et récurrents en appelle à la vigilance de chacun.

En relais des services du Département, elle ne peut cautionner l’inacceptable. Les violences peuvent exister en milieu familial, institutionnel et dans la vie quotidienne :
• Inacceptables, les violences physiques : bousculades, contusions, coups…
• Inacceptables, les violences psychologiques : insultes, humiliation, menaces…
• Inacceptables, les violences financières : vol, escroquerie, abus de confiance…
• Inacceptables, les violences médicamenteuses : abus ou privation de médicaments, mauvaise organisation des soins ou des services…
• Inacceptables, les violences civiques : privation de droit, signature forcée…
• Inacceptable, la négligence domestique.
• Inacceptable, la négligence affective : privation de relations avec les proches.

Le silence qui entoure la violence et la maltraitance des personnes âgées n’est pas tolérable. Briser le SILENCE, tel est le leitmotiv. Les violences sur une personne vulnérable, la connaissance de mauvais traitement non dénoncé, l’abus de confiance, sont passibles de lourdes sanctions par la justice.
Recensez votre chien dangereux !

En vertu de la loi du 20 juin 2008, de nouvelles obligations sont imposées aux propriétaires de chiens de 1er et 2e cat. Il est désormais obligatoire d’obtenir :
• Le permis de détention.
• L’attestation d’évaluation comportementale du chien.

Ces deux documents sont délivrés par des vétérinaires agréés.
Attention : il est impératif de se mettre en règle d’ici le 31 décembre 2009 au plus tard sous peine d’être ensuite verbalisable d’une amende de 22.00 € à 135.00 €.

Chiens cat. 1 : Pittbull, Boerbulls et les chiens d’apparence Tosa-Inu.
Chiens cat. 2 : Staffordshire Bull Terrier et les chiens de garde ou de défense inscrits au LOF. Rottweiler (même sans LOF).

Informations pratiques

• C.C.A.S (Pôle Social) : +33 (0)4 67 32 64 00
• Service allocation personnalisée d’autonomie :+33 (0)4 67 67 75 75
• Allo Maltraitance : 3977
• Aide aux victimes : +33 (0)8 84 28 46 37
• Violences conjugales : 3919