• Français
  • English
-A +A

Festival BD de Sérignan

Le festival de la bande dessinée de Sérignan est axé, depuis 2009, sur les valeurs montantes de la BD, les auteurs à « fonds » et les dessins contemporains. Culturel et convivial, il dispose d’un petit théâtre sous le chapiteau, la Black Dox, dans lequel se déroulent des animations, des ateliers de dessins, des diffusions de films en lien avec la thématique de l'année. La ville de Sérignan remet chaque année le Prix de la Ville à un jeune dessinateur pour le meilleur premier album. Ce prix est symbolisé par une sculpture de l'artiste sérignanais, Lionel Laussedat.


2014 : 19ème festival de la Bande Dessinée

Les 7 et 8 juin 2014 (week-end de Pentecôte)

La thématique : « Liberté! »

Pour sa 19ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan a choisi pour thématique la « Liberté ! ». Dans notre monde en mutation, il est bon de saisir et d’appréhender les différentes notions de liberté, où elle commence et où elle s’arrête. La bande dessinée est certainement une des formes les plus abouties d’expression artistique, elle permet une liberté incroyable dans l’expression. L’imagination n’y connaît aucune limite, et son langage est compris de tous. Philippe Druillet dit d’elle : « Avec ma plume et ma gomme, je peux me payer 30 000 figurants et des décors de 14 milliards. Je n’ai qu’à les dessiner… ». Le 9ème art est riche d’une grande diversité, et à travers ces différentes formes la bande dessinée ne fait qu’exprimer encore davantage la liberté !

Un président qui incarne la liberté : Patrick PRUGNE

Pour défendre sa thématique sur la « Liberté ! », le Festival BD de Sérignan a choisi pour sa 19ème édition un président qui a soif de grands espaces.

Passionné de westerns, Patrick Prugne se nourrit aussi bien des romans de Cooper que des aventures de Blek le Roc ou Blueberry. Primé à Angoulême en 1990, suivent les séries Nelson et Trafalgar, ainsi que Fol (éd° Vents d’Ouest). Le succès commence avec L’Auberge du bout du monde (Casterman), scénarisé par Oger où il passe à la couleur directe. Canoë Bay (éd° D. Maghen), est l’album de la maturité lui permettant d’aborder un nouvel univers qui deviendra sa marque de fabrique : le Nouveau-Monde, dont il est dorénavant un des artistes majeurs. Avec Frenchman et Pawnee, Patrick Prugne réalise également le scénario et renoue avec les grands espaces, les forêts, les tribus indiennes du Mississipi... et la grande Aventure !

Prugne s’est naturellement imposé comme président, ces prestigieuses illustrations sont chargées d’un fort sentiment de liberté. On y retrouve l’homme face à la nature, libre de ses choix, existentiels et somme toute irréversibles. Par sa technique, peu à peu le trait s’efface devant sa palette de couleur, il magnifie ce sentiment de liberté à la fois doux et sauvage. Enfin, la liberté dans la narration, à travers une forte pagination, portant au mieux le développement de ses histoires. L’ensemble emprunt d’une certaine forme de romantisme contemplatif laisse une finale d’une incroyable fraicheur.

L’illustration pour l’affiche 2014 est d’une grande qualité et d’une émotion rare. Son talent d’aquarelliste donne une lumière digne d’un beau matin languedocien.

> Télécharger le programme ici

Renseignements : 04 67 39 57 50

Précédentes éditions :

2013 :Besoin d'amour ? Dessin de Didier Tronchet « Besoin d’amour ? »

Ha, quel monde…  A croire que rien ne fonctionne plus. Depuis 3 ans, le festival BD de Sérignan cherche, à travers la BD, des solutions à la crise, à la pollution et aux problèmes d’incompréhension et de haine entre les humains. Après la fuite et le besoin d’ailleurs pour s’évader de notre quotidien, la prise de conscience avec le besoin d’en rire, on pense finalement avoir trouvé la clé : et si l’amour pouvait tout changer ?L’amour de son prochain, de sa planète, de ses proches. Et puis l’amour avec un grand A, le romantique, le romanesque, celui qui rend tout chose.Pour ses 18 ans, le festival « majeur » qu’est devenu celui de Sérignan s’offre enfin le droit d’aimer et a le devoir de faire partager ses idéaux de paix et d’amour.“… All you need is love !” The Beatles.
 
Président du Festival 2013 : Tronchet
Mais aussi : Hélène Bruller, Lucile Gomez, Daniel Casanave, Fabcaro, Ptiluc, Pascal Croci, Romain Dutreix, Isa, Pierre Duba, Ambre, Jean-Michel Arroyo, Sébastien Pinel Slo, Stéphane Bourget, Behem (jeunesse), Mic (jeunesse), François Roussel (Jeunesse), Joël Cimarrón (jeunesse), Jérémie Moreau, Seb Cazes, Fabrice Gagos, Edouard Cour, Luluinthesky, Marc Salet.
Prix de la ville 2013 : Edouard Cour pour "Héraklès" édité par Akileos.

Télécharger ici le dossier de presse du Festival BD 2013
Télécharger ici le portfolio du Festival BD 2013
 

Affiche besoin de rire

2012 : Besoin de rire ?

La crise, la pollution, les déchets qui envahissent la planète, les droits de l’homme – et de la femme – trop souvent bafoués… 2012 est une année grise ! Alors nous, à Sérignan, on a eu envie de sortir un peu la tête de l’eau et de s’autoriser à rire. Voire à en rire. Et avec nous, ce sont 23 auteurs qui ont eu la même envie.
Critique, satire, dérision, autodérision, légèreté, sarcasme, grivoiserie, l’humour sera à l’honneur cette année, sous toutes ses formes et pour tous les publics, pour nous soigner de la morosité ambiante… Vo-tez Edika !

Président du festival 2012 : Edika
Mais aussi…Didier Tronchet, Jean-Pierre Hugot, Camille Burger, Franck Margerin, Laetitia Coryn, Ptiluc, Lionel Brouck, Fred Coconut, Pékélé, Mic, Behem, Patrick Deubelbeiss, Pierre Duba, Laurence Tramaux, Anne Sibran, Louis Le Hir, Matthias Picard, Mathieu Burniat, Rann, Myriam Rak, Sarah Arnal, Etienne Appert.
Prix de la ville : Louis Le Hir pour « Clown », édité par Mosquito  et  Matthias Picard pour « Jeanine », édité par l’association.

2011 : Besoin d'ailleurs

Explorer, découvrir, s’évader, comparer, changer, rêver, imaginer, envahir, fuir, s’exilerL’Homme va voir ailleurs, il en a besoin. Et il témoigne de ce qu’il a vu, ou de ce qu’il aimerait bien voir. En textes, en sons et en images, en rêve ou en réel. Le festival de la bande dessinée 2011 nous projette dans un univers fait de personnalités qui ont toutes voulu témoigner de leurs visions de l’ailleurs, ou qui ont refusé de faire «comme on fait ailleurs».

Président du festival 2011 : David B
Mais aussi...Max Cabanes, David Benito, Laurent Bourlaud, Patrice Cablat, Mattt Konture, Patrick Deubelbeiss, Laurence Tramaux, Mezzo, Fabrice Tarrin, Julien Cassignol, Pierre Guitton, Philippe Caza, Yves Frémion, Sergueï Dounovetz, Pierre Duba, Behem, Joël Cimarrón, Franck Martel, Stéphanie Bellat, Laurent Bonneau, Jicé, Aurélien Maury, Missadline, Loïc Saulin, Blaise Guinin.
Prix de la ville : Aurélien Maury pour « Le dernier cosmonaute », édité par Tanibis.

 

 

 

 

Magazine

Couverture magazine

Nov / Déc 2014 - N° 4

Dossier : La salinisation des terres agricoles

Lire le magazine

Vidéos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les actualités de la ville et les rendez-vous à ne pas manquer.

Photos

Suivez-nous

  • Facebook
  • Picasa
  • Twitter
  • RSS
  • Mail

Visites virtuelles