• Français
  • English
-A +A

Festival BD de Sérignan

Le Festival de Sérignan est l’un des plus vieux festival du département et de la région, sinon le plus vieux sans interruption concernant la bande dessinée. L’aventure du Festival commence en 1996 sur les chapeaux de roues avec les piliers de la bande dessinée franco-belge (Cabanes, Moebius, Hermann, Van Hamme, Mézières…), après s’être spécialisé vers la jeunesse, puis le roman graphique, le Festival de Sérignan fort de ses vingt années d’expériences est devenu le représentant de la bande dessinée d’aujourd’hui.

 

2016 : 21ème festival de la Bande Dessinée : Bienvenue !

Les 14 et 15 mai 2016 (week-end de Pentecôte)
 

Pour cette 21ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan sera placé sous le signe de la « Bienvenue », de la gaieté et de la bonne humeur. Voilà des valeurs qui correspondent pleinement au 9ème art. En effet, loin des clichés que l’on retrouve parfois sur d’autres disciplines, la bande dessinée est un art populaire encore jeune, aussi bon nombre de grands noms qui en ont fait l’histoire sont toujours là pour en témoigner et échanger avec le public en toute humilité. La ville de Sérignan, qui a toujours été une terre d’accueil, souhaite dans cet esprit inviter le public à partager un moment convivial dans une ambiance décontractée.

Nicolas Keramidas, un président jeune au dessin dynamique
Né à Paris en 1972, Nicolas Keramidas suit deux ans d'études après son bac aux Gobelins (section animation). En 1993, il est embauché au sein de Walt Disney Studios à Montreuil. Fin 2000, il présente chez Soleil un projet mettant en scène les aventures d'une petite fille, Luùna, durant l'ère préhistorique. Mais à l’issue d'une rencontre avec Didier Crisse, Luùna devient une jeune Amérindienne, et la première série de Nicolas. Il a ensuite signé pour le même éditeur Tykko des Sables avec Arleston. Enfin, il a réalisé un épisode de la série Donjon écrite par Joann Sfar et Lewis Trondheim. En 2012, il lance en compagnie de Tebo la trilogie Alice au pays des singes chez Glénat. En mars 2016, il obtient avec Lewis Trondheim au scénario carte blanche pour la réalisation d’une histoire de Mickey : Mickey’s craziest adventures.
 
Mickey : un personnage appartenant au patrimoine de l’humanité
Depuis quelques années, les éditions Glénat ont un accord avec Disney qui leur permet de publier les aventures de Mickey. Fort de cette expérience réussie, les éditions Glénat ont proposé à Disney de publier des aventures de Mickey créées et écrites par des européens. C’est ainsi que sont nés les deux premiers albums plus que prometteurs de cette collection Disney By Glénat : Mickey’s craziest adventures et Une mystérieuse Mélodie (dessiné par Cosey). Dans Mickey’s Craziest Adventures, Lewis Trondheim et Nicolas Kéramidas nous proposent une histoire totalement loufoque qui repose sur un principe à la fois original et malin. Les auteurs ont retrouvé dans une brocante les reliques d’une aventure de Mickey incomplète qu’ils ne peuvent et veulent pas garder pour eux. Ce scénario intelligent permet de ne pas s’attarder sur certaines scènes et donne une aventure rythmée et efficace! Premier français à reprendre le mythique personnage de Disney, le Festival de Sérignan fera donc parti des premiers festivals, sinon même le premier en France, à obtenir une affiche validée par Disney!
 
 
Mais aussi : Christophe Alvez (Harry Dickson, Lefranc), Jean-Michel Arroyo (Buck Danny), Max Cabanes (Dans les villages), André Chéret (Rahan), François Corteggiani (La jeunesse de Bluberry, Lefranc), Cosey (Jonathan, Mickey), Pascal Croci (Auschwitz, Carmilla), Jean-Claude Denis (Luc Leroi), Fabcaro (Achille Talon, Zaï zaï zaï zaï), Fenech (Passion rugby, Ulysse), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Hugues Labiano (Dixie Road, Black Op), Julien Maffre (La banque, Stern), Monsieur K (K. world, les chroniques anachroniques), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Ptiluc (Rat’s), Emmanuel Roudier (La guerre du feu, 7 mages), Justine Renaud (édition les pattes vertes), Tedone (Roméo et Juliette), Touïs (Sergent Laterreur, le petit clic), Lewis Trondheim (Donjon, Mickey’s craziest adventures), Weissengel (les elfées)...
 

 

 

 

 

 

La sélection au prix de la ville 2016 :
Sylvain Almeida et Youness Benchaieb pour Boca Nueva aux éditions Casterman, Edith Chambon pour La Maison de l'architecte polonais et de sa femme algérienne restée au  pays, aux éditions Actes Sud BD, Loïc Guyon pour L'enragé du ciel aux éditions Sarbacane et Alex W. Inker pour Apache aux éditions Sarbarcane.

Renseignements : Jean-François Marty / 06 62 71 17 07 / jf.marty@ville-serignan.fr. Médiathèque Samuel Beckett 146 avenue de la Plage – BP6 – 34410 Sérignan 04 67 39 57 50

Précedentes éditions :

2015 : Les 20 ans !

C’est naturellement qu’André Chéret s’est imposé comme président de cette édition. D’abord parce que cet autodidacte - qui a commencé à dessiner Rahan en 1968 - est un des auteurs majeurs de l’histoire de la bande dessinée tant par son style que par sa technique.

Président du Festival 2015 : André Chéret
Mais aussi : Marguerite Abouet (Aya de Yopougon), Jean-Michel Arroyo (Buck Danny), Pierre Duba (Racines), Max Cabanes (Dans les villages), Philippe Caza (Le monde d’Arkadi), Pascal Croci (Auschwitz), Dab’s (Tony et Alberto), Bob De Groot (Léonard), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Bruno Heitz (Histoire de France en BD), Iah-Hel (Fenice), Eti enne Lescure (Waggizeur), Julien Maffre (La banque), Frank Margerin (Je veux une Harley), Philippe Mouret (La véritable histoire des héros de BD), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Claude Pelet (Sasmira), Ptiluc (Rat’s), Olivier Roman (Harry Dickson), Justine Renaud (édition les pattes vertes), Tom (Banzaï)...

Prix de la ville 2015 : Donatien Mary pour "Que la bête fleurisse" édité par Cornélius

2014 : "Liberté !"

Pour sa 19ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan a choisi pour thématique la « Liberté ! ». Dans notre monde en mutation, il est bon de saisir et d’appréhender les différentes notions de liberté, où elle commence et où elle s’arrête. La bande dessinée est certainement une des formes les plus abouties d’expression artistique, elle permet une liberté incroyable dans l’expression. L’imagination n’y connaît aucune limite, et son langage est compris de tous. Philippe Druillet dit d’elle : « Avec ma plume et ma gomme, je peux me payer 30 000 figurants et des décors de 14 milliards. Je n’ai qu’à les dessiner… ». Le 9ème art est riche d’une grande diversité, et à travers ces différentes formes la bande dessinée ne fait qu’exprimer encore davantage la liberté !

Président du Festival 2014 : Patrick Prugne
Mais aussi : Marc Bourgne, André Chéret, Pascal Croci, Pierre Duba, Olivier Dutto, Fabcaro, Grelin, Claude Guth, Eric Hübsch, Iah-Hel, Jim, Mic, Jean-Louis Mourier, Claude Pelet, Raf, Emmanuel Roudier, François Roussel, Virginio Vona, Zerriouh, Jeanne Gaullier, Pascal Magnat, Ulysse Malassagne, Rebecca Morse, Tom.

Prix de la ville 2014 : Ulysse Malassagne pour "Kaïros" édité par Ankama.

Télécharger ici le dossier de presse du Festival BD 2014
Télécharger ici le portfolio du Festival BD 2014

2013 :Besoin d'amour ? Dessin de Didier Tronchet « Besoin d’amour ? »

Ha, quel monde…  A croire que rien ne fonctionne plus. Depuis 3 ans, le festival BD de Sérignan cherche, à travers la BD, des solutions à la crise, à la pollution et aux problèmes d’incompréhension et de haine entre les humains. Après la fuite et le besoin d’ailleurs pour s’évader de notre quotidien, la prise de conscience avec le besoin d’en rire, on pense finalement avoir trouvé la clé : et si l’amour pouvait tout changer ?L’amour de son prochain, de sa planète, de ses proches. Et puis l’amour avec un grand A, le romantique, le romanesque, celui qui rend tout chose.Pour ses 18 ans, le festival « majeur » qu’est devenu celui de Sérignan s’offre enfin le droit d’aimer et a le devoir de faire partager ses idéaux de paix et d’amour.“… All you need is love !” The Beatles.
 
Président du Festival 2013 : Tronchet
Mais aussi : Hélène Bruller, Lucile Gomez, Daniel Casanave, Fabcaro, Ptiluc, Pascal Croci, Romain Dutreix, Isa, Pierre Duba, Ambre, Jean-Michel Arroyo, Sébastien Pinel Slo, Stéphane Bourget, Behem (jeunesse), Mic (jeunesse), François Roussel (Jeunesse), Joël Cimarrón (jeunesse), Jérémie Moreau, Seb Cazes, Fabrice Gagos, Edouard Cour, Luluinthesky, Marc Salet.
Prix de la ville 2013 : Edouard Cour pour "Héraklès" édité par Akileos.

Télécharger ici le dossier de presse du Festival BD 2013
Télécharger ici le portfolio du Festival BD 2013
 

Affiche besoin de rire

2012 : Besoin de rire ?

La crise, la pollution, les déchets qui envahissent la planète, les droits de l’homme – et de la femme – trop souvent bafoués… 2012 est une année grise ! Alors nous, à Sérignan, on a eu envie de sortir un peu la tête de l’eau et de s’autoriser à rire. Voire à en rire. Et avec nous, ce sont 23 auteurs qui ont eu la même envie.
Critique, satire, dérision, autodérision, légèreté, sarcasme, grivoiserie, l’humour sera à l’honneur cette année, sous toutes ses formes et pour tous les publics, pour nous soigner de la morosité ambiante… Vo-tez Edika !

Président du festival 2012 : Edika
Mais aussi…Didier Tronchet, Jean-Pierre Hugot, Camille Burger, Franck Margerin, Laetitia Coryn, Ptiluc, Lionel Brouck, Fred Coconut, Pékélé, Mic, Behem, Patrick Deubelbeiss, Pierre Duba, Laurence Tramaux, Anne Sibran, Louis Le Hir, Matthias Picard, Mathieu Burniat, Rann, Myriam Rak, Sarah Arnal, Etienne Appert.
Prix de la ville : Louis Le Hir pour « Clown », édité par Mosquito  et  Matthias Picard pour « Jeanine », édité par l’association.

 

 

 

 

 

Magazine

Couverture magazine

Novembre / Décembre 2016 - N° 16

Gymnase et Maison des Associations, les nouveaux chantiers

Lire le magazine

Vidéos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les actualités de la ville et les rendez-vous à ne pas manquer.

Photos

Suivez-nous

  • Facebook
  • Picasa
  • Twitter
  • RSS
  • Mail

Visites virtuelles