• Français
  • English
-A +A

D. Buren

Rayonnant

L’artiste de notoriété internationale Daniel Buren a aménagé les pourtours de la salle de spectacles La Cigalière au titre de la commande publique, en collaboration avec l’architecte Nicolas Guillot.

Le projet a pris en compte les spécificités de village méridional et de paysage littoral qui caractérisent ce lieu. Depuis l’entrée du site l’oeuvre se dilate ‘‘en éventail’’ en direction de la plaine biterroise : sur près de trois hectares, 170 pylônes en métal ajouré sont déployés dans l’espace pour guider notre regard vers l’horizon.

C’est un véritable spectacle à la tombée de la nuit, lorsque les pylônes, éclairés de l’intérieur par fibre optique, prennent des variétés infinies de couleurs.

Rénovation de ''Rayonnant'', l'oeuvre de Daniel Buren

Comme de nombreux Sérignanais l’ont remarqué, l’œuvre « Rayonnant » de Daniel Buren ne rayonne plus autant que par le passé. Les outrages du temps ont été plus importants et plus rapides que prévus.

Il faut dire qu’aucun contrat d’entretien régulier n’avait auparavant été provisionné depuis son installation en 2002 et qu’un réparateur est seulement intervenu quelque fois durant les premières années, quand un problème apparaissait. Ce n’est pas ce que l’on appelle de l’entretien !

La municipalité, consciente du problème, a demandé à  Guy Tortosa, inspecteur chargé de la commande publique auprès de Ministère de la Culture, accompagné par Catherine Dumon, conseillère aux Arts Plastiques de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon, d’établir un bilan précis de l’état de l’œuvre Rayonnant afin de lancer un plan de restauration.

La ville de Sérignan a réalisé cette étude en vue de faire valider les grands principes de ce plan de restauration auprès des tutelles susceptibles de subventionner ces travaux, car l’objectif reste de limiter les conséquences financières pour le contribuable sérignanais.

L’architecte missionné par le ministère de la culture, Mme Sanias, est venue de Paris fin octobre pour examiner le site et comparer son analyse aux résultats de l’étude réalisée par les services techniques municipaux. Son rapport n’a pas encore été communiqué à la Ville.

Néanmoins, les problèmes importants sont déjà connus, à commencer par le système d’éclairage. Le modèle de générateur utilisé sur l’ensemble de l’installation est obsolète et n’est plus fabriqué ; certains sont arrivés en fin de vie (en moyenne 5 ans). Il est nécessaire de prévoir un plan de remplacement ou un nouveau système.

Les services municipaux ont étudié et testé un principe de diodes basse tension avec un projecteur par colonne. Les essais sur site avec divers projecteurs se sont avérés concluants en retenant une puissance modérée, suffisante pour reproduire l’effet de moirage sur les faces des colonnes, sans transformer, par trop de puissance, l’installation en éclairage urbain.

D’autres problèmes récurrents ont été constatés :

• Décollement des bandes inox posées au sol.

• Ensemble des bancs en béton qui se fissurent en plusieurs endroits.

• Problème d’affaissement du miroir d’eau



Tous ces problèmes ne pourront être résolus que par une véritable rénovation, conçue et réalisée avec les partenaires de la Ville, comme l’État, le Conseil général, etc. Et préparer dans la concertation ce genre de dossier demande plusieurs mois, ce qui explique que la remise en état de Rayonnant ne peut pas se faire tout de suite.

Néanmoins, les services municipaux font tout ce qui leur est possible et autorisé pour entretenir l’œuvre et le parc. Ainsi, l’éclairage d’un grand nombre de pylônes étant inactif, une commande d’ampoules de certains générateurs a été faite en attendant la mise en place d’un nouveau système lumineux. Un pylône, enfoncé récemment par un véhicule, est en cours de changement. Certaines bases de pylônes souillées par des poussières, des feuillages ou des gestes inciviques sont nettoyés  avec du matériel adapté. Un désherbage des allées du parc est en cours.

Il faudra être encore patient pour revoir ''Rayonnant'' sous son plus beau jour. C’est le prix en temps à payer pour que la rénovation soit utile et partagée par tous les acteurs.

Coordonnées: 
France

Magazine

Couverture magazine

Mars / Avril 2014 - N° 57

Evénement : Le Carnaval de la ville

Lire le magazine

Vidéos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les actualités de la ville et les rendez-vous à ne pas manquer.

Photos

Suivez-nous

  • Facebook
  • Picasa
  • Twitter
  • RSS
  • Mail

Visites virtuelles