• Français
  • English

Festival BD de Sérignan

Le Festival de Sérignan est l’un des plus vieux festival du département et de la région, sinon le plus vieux sans interruption concernant la bande dessinée. L’aventure du Festival commence en 1996 sur les chapeaux de roues avec les piliers de la bande dessinée franco-belge (Cabanes, Moebius, Hermann, Van Hamme, Mézières…), après s’être spécialisé vers la jeunesse, puis le roman graphique, le Festival de Sérignan fort de ses vingt années d’expériences est devenu le représentant de la bande dessinée d’aujourd’hui.

 

Prochaine édition du festival de la Bande Dessinée
3 & 4 juin 2017
 

2017 : 22ème festival de la Bande Dessinée : En route vers le futur!
Les 3 et 4 juin 2017 (week-end de Pentecôte)
 

Pour cette 22e édition le Festival de Bande-Dessinée de Sérignan sera «en route vers le futur ».
Promesse d’avenir, l’homme a toujours tenté de se projeter vers ce rêve, vers cet abîme. Alors que la science ne peut encore prédire l’avenir, il est troublant de constater avec quelle exactitude les œuvres de science-fiction ont su projeter l’humanité.

Télécharger le programme ici

Olivier Balez, un président au style rétro et psyché
Olivier Balez aime se lever tôt et ne craint pas les décalages horaires. Après avoir vécu dans trois galaxies éloignées du système solaire, il a posé sa valise à Angoulême où il vit en résidence à la maison des auteurs avec sa femme et ses deux filles. Son triangle des Bermudes se situe entre le jazz, le polar et la poésie. Depuis 15 ans, il navigue entre littérature jeunesse, illustration de presse et bande dessinée : avec Thierry Lenain, il illustre de nombreux livres aux thématiques ancrées dans le réel (Wahid, Lali l’orpheline, Dieu merci…). En bande dessinée, suite à sa collaboration avec Pierre Christin pour la revue XXI, il dessine la biographie de Robert Moses, l’architecte urbaniste de New York aux éditions Glénat. Et parallèlement à cela, il réalise de nombreuses couvertures de livres et collabore depuis plus de 10 ans pour le journal Le Monde.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ces dernières années il cabote régulièrement sur les côtes de la bande dessinée avec quelques capitaines prestigieux à son bord : Éric Corbeyran, Pierre Christin, Didier Tronchet, Fabien Velhmann et Lewis Trondheim.
C’est avec ces deux derniers qu’il réalise le tome 3 de Infinity 8 : L’évangile selon Emma. Le style graphique finement suranné d’Olivier Balez donne un ton particulier à cet opus. Il joue admirablement avec les teintes et l’imagerie kitsch évoquant les premiers films SF des années 50. Il met en scène une héroïne aux styles vestimentaires de la sexy Emma Peel de Chapeau melon et bottes de cuir (d’où son prénom, assurément). L’ensemble donne un épisode avec une réalisation graphique époustouflante!

Pour la 22e édition du festival Bd de Sérignan nous aurons comme invités les 4 premiers dessinateurs de la série (Bertail, Vatine, Balez, Trystram) et le scénariste Lewis Trondheim.

Retrouvez les actus du Festival sur le site de la ville www.ville-serignan.fr et sur Facebook www.facebook.com/festivalbd

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Dominique Bertail (Le Château des étoiles), Laurent Bonneau (Et il foula la terre avec légèreté), Pascal Croci (Carmilla), Dobbs (l’Homme invisible), Fabrice Erre (Mars), Fane (Joe bar team), Brigitte Findakly (Ralph Azham), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Bruno Heitz (l’Histoire de France en BD), Hugues Labiano (Black Op), Mic (Michel Chien Fidèle), Miya (Alchimia), Monsieur K (K. world), Mathieu Moreau (La machine à explorer le temps), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Mr Garcin (Collages Marvel), Emmanuel Nhieu (Androïdes), Ptiluc (Rat’s), Isabelle Rabarot (Infinity 8), Christophe Regnault (l’Homme Invisible), Touïs (Sergent Laterreur), Lewis Trondheim (Donjon), Martin Trystram (La Vallée), Alberto Varanda (Les filles du Soleil), Olivier Vatine (Streamliner), William (Les sisters)...

Sans oublier les nominés au Prix de la Ville
Fabrizio Dori - Gauguin, l’autre monde (éd. Sarbacane). Mathieu Contis - Black sands (éd. Rue de Sèvre). Winston - Le cycle d’Inari (éd. Delcourt). Nathalie Vessilier - Blanche neige (éd. Delcourt).

Renseignements : Jean-François Marty / 06 62 71 17 07 / jf.marty@ville-serignan.fr. Médiathèque Samuel Beckett 146 avenue de la Plage – BP6 – 34410 Sérignan 04 67 39 57 50

Précedentes éditions :

2016 : Un Festival placé sous le signe de la bienvenue !

Pour cette 21ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan fut placé sous le signe de la « Bienvenue », de la gaieté et de la bonne humeur.

Président du Festival 2016 : Nicolas Keramidas
Mais aussi : Christophe Alves (Lefranc), Jean-Michel Arroyo (Buck Danny), Max Cabanes (Dans les villages), André Chéret (Rahan), François Corteggiani (La jeunesse de Bluberry), Cosey (Jonathan), Pascal Croci (Carmilla), Jean-Claude Denis (Luc Leroi), Fabcaro (Zaï zaï zaï zaï), Fenech (Ulysse), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Hugues Labiano (Black Op),  Julien Maffre (La banque), Monsieur K (K. world), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Ptiluc (Rat’s), Emmanuel Roudier (La guerre du feu), Justine Renaud (édition les pattes vertes), Tedone (Roméo et Juliette), Touïs (Sergent Laterreur), Lewis Trondheim (Donjon), Weissengel (les elfées)…

Prix de la ville 2016 : Loïc Guyon pour "l'enragé du ciel" édité par Sarbacane

2015 : Les 20 ans !

C’est naturellement qu’André Chéret s’est imposé comme président de cette édition. D’abord parce que cet autodidacte - qui a commencé à dessiner Rahan en 1968 - est un des auteurs majeurs de l’histoire de la bande dessinée tant par son style que par sa technique.

Président du Festival 2015 : André Chéret
Mais aussi : Marguerite Abouet (Aya de Yopougon), Jean-Michel Arroyo (Buck Danny), Pierre Duba (Racines), Max Cabanes (Dans les villages), Philippe Caza (Le monde d’Arkadi), Pascal Croci (Auschwitz), Dab’s (Tony et Alberto), Bob De Groot (Léonard), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Bruno Heitz (Histoire de France en BD), Iah-Hel (Fenice), Eti enne Lescure (Waggizeur), Julien Maffre (La banque), Frank Margerin (Je veux une Harley), Philippe Mouret (La véritable histoire des héros de BD), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Claude Pelet (Sasmira), Ptiluc (Rat’s), Olivier Roman (Harry Dickson), Justine Renaud (édition les pattes vertes), Tom (Banzaï)...

Prix de la ville 2015 : Donatien Mary pour "Que la bête fleurisse" édité par Cornélius

2014 : "Liberté !"

Pour sa 19ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan a choisi pour thématique la « Liberté ! ». Dans notre monde en mutation, il est bon de saisir et d’appréhender les différentes notions de liberté, où elle commence et où elle s’arrête. La bande dessinée est certainement une des formes les plus abouties d’expression artistique, elle permet une liberté incroyable dans l’expression. L’imagination n’y connaît aucune limite, et son langage est compris de tous. Philippe Druillet dit d’elle : « Avec ma plume et ma gomme, je peux me payer 30 000 figurants et des décors de 14 milliards. Je n’ai qu’à les dessiner… ». Le 9ème art est riche d’une grande diversité, et à travers ces différentes formes la bande dessinée ne fait qu’exprimer encore davantage la liberté !

Président du Festival 2014 : Patrick Prugne
Mais aussi : Marc Bourgne, André Chéret, Pascal Croci, Pierre Duba, Olivier Dutto, Fabcaro, Grelin, Claude Guth, Eric Hübsch, Iah-Hel, Jim, Mic, Jean-Louis Mourier, Claude Pelet, Raf, Emmanuel Roudier, François Roussel, Virginio Vona, Zerriouh, Jeanne Gaullier, Pascal Magnat, Ulysse Malassagne, Rebecca Morse, Tom.

Prix de la ville 2014 : Ulysse Malassagne pour "Kaïros" édité par Ankama.

Télécharger ici le dossier de presse du Festival BD 2014
Télécharger ici le portfolio du Festival BD 2014

2013 :Besoin d'amour ? Dessin de Didier Tronchet « Besoin d’amour ? »

Ha, quel monde…  A croire que rien ne fonctionne plus. Depuis 3 ans, le festival BD de Sérignan cherche, à travers la BD, des solutions à la crise, à la pollution et aux problèmes d’incompréhension et de haine entre les humains. Après la fuite et le besoin d’ailleurs pour s’évader de notre quotidien, la prise de conscience avec le besoin d’en rire, on pense finalement avoir trouvé la clé : et si l’amour pouvait tout changer ?L’amour de son prochain, de sa planète, de ses proches. Et puis l’amour avec un grand A, le romantique, le romanesque, celui qui rend tout chose.Pour ses 18 ans, le festival « majeur » qu’est devenu celui de Sérignan s’offre enfin le droit d’aimer et a le devoir de faire partager ses idéaux de paix et d’amour.“… All you need is love !” The Beatles.
 
Président du Festival 2013 : Tronchet
Mais aussi : Hélène Bruller, Lucile Gomez, Daniel Casanave, Fabcaro, Ptiluc, Pascal Croci, Romain Dutreix, Isa, Pierre Duba, Ambre, Jean-Michel Arroyo, Sébastien Pinel Slo, Stéphane Bourget, Behem (jeunesse), Mic (jeunesse), François Roussel (Jeunesse), Joël Cimarrón (jeunesse), Jérémie Moreau, Seb Cazes, Fabrice Gagos, Edouard Cour, Luluinthesky, Marc Salet.
Prix de la ville 2013 : Edouard Cour pour "Héraklès" édité par Akileos.

Télécharger ici le dossier de presse du Festival BD 2013
Télécharger ici le portfolio du Festival BD 2013
 

Affiche besoin de rire

2012 : Besoin de rire ?

La crise, la pollution, les déchets qui envahissent la planète, les droits de l’homme – et de la femme – trop souvent bafoués… 2012 est une année grise ! Alors nous, à Sérignan, on a eu envie de sortir un peu la tête de l’eau et de s’autoriser à rire. Voire à en rire. Et avec nous, ce sont 23 auteurs qui ont eu la même envie.
Critique, satire, dérision, autodérision, légèreté, sarcasme, grivoiserie, l’humour sera à l’honneur cette année, sous toutes ses formes et pour tous les publics, pour nous soigner de la morosité ambiante… Vo-tez Edika !

Président du festival 2012 : Edika
Mais aussi…Didier Tronchet, Jean-Pierre Hugot, Camille Burger, Franck Margerin, Laetitia Coryn, Ptiluc, Lionel Brouck, Fred Coconut, Pékélé, Mic, Behem, Patrick Deubelbeiss, Pierre Duba, Laurence Tramaux, Anne Sibran, Louis Le Hir, Matthias Picard, Mathieu Burniat, Rann, Myriam Rak, Sarah Arnal, Etienne Appert.
Prix de la ville : Louis Le Hir pour « Clown », édité par Mosquito  et  Matthias Picard pour « Jeanine », édité par l’association.

 

 

 

 

 

Magazine

Couverture magazine

Juillet / Août 2017 - N° 20

Votre été au rythme des festivités

Lire le magazine

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les actualités de la ville et les rendez-vous à ne pas manquer.

Follow us

  • Facebook
  • Picasa
  • Twitter
  • RSS
  • Mail