Le Festival BD de Sérignan est l’un des plus vieux festival du département et de la région, sinon le plus vieux sans interruption concernant la bande dessinée. L’aventure du Festival commence en 1996 sur les chapeaux de roues avec les piliers de la bande dessinée franco-belge (Cabanes, Moebius, Hermann, Van Hamme, Mézières…), après s’être spécialisé vers la jeunesse, puis le roman graphique, le Festival de Sérignan fort de ses vingt années d’expériences est devenu le représentant de la bande dessinée d’aujourd’hui.

23e Festival BD de Sérignan
les 19 & 20 MAI 2018
(week-end de la Pentecôte)

Pour cette 23e édition le Festival de Bande-Dessinée de Sérignan vibrera au rythme d’une musique légendaire : le Rock’n Roll.

La bande dessinée s’est développée à la même période que ce style musical, émergeant dans les années 70, passant d’une époque classique marquée par les années Pilote de Goscinny jusqu’au genre plus expérimental de Metal Hurlant, d’Hara Kiri ou de Fluide Glacial. Tous deux sont des genres populaires et l’emblème d’une génération revendicative. La présence d’Elvis, le succès des Beatles, les riffs des Stones, ou encore la voix haute et perchée de Neil Young… ont nourri toute une génération de dessinateurs qui tout en crayonnant leurs planches, n’avaient comme rare distraction que de taper du pied en écoutant cette musique entêtante. Les solos de Jimmy Hendrix ne résonnent-t-ils pas avec les envolées graphiques d’un Moebius?

Affiche BD Sérignan 2018

Frank Margerin, Un «enfant du Rock» comme Président

C’est l’incontournable Frank Margerin qui présidera ce 23e festival. Quel dessinateur incarne aussi bien le Rock’n Roll ?
À la fin des années 70, il se voit offrir un travail par Jean-Pierre Dionnet, le rédacteur en chef de Métal Hurlant, où il crée Albert et Mauricette. Parallèlement, il collabore à de nombreuses revues. Très vite on retrouve des dessins de Frank partout. L’histoire retiendra avant tout son personnage-fétiche, Lucien, la banane la plus célèbre de la bédé, rockeur rigolard emblématique des années 80. Après un tube au top 50 avec ses amis dessinateurs des Dennis’ Twist, Margerin se lance dans le dessin animé avec Les Aventures de l’insupportable Manu. Il est couronné Grand Prix d’Angoulême en 1992. En 2002, il crée le personnage de Momo. En 2008, il intègre l’équipe de Fluide Glacial, Lucien, âgé et père de famille revient. En Mai 2012, apparait le premier opus de Je veux une Harley sur un scénario de Cuadrado.

 

Et aussi… Joël Alessandra (Abyssinie : une traversée dessinée), Max Cabanes (Fatale), Carbone (La boite à musique), Catmalou (Fébus), Franck Coste (La 2CV, reine de l’automobile!), Cromwell (Le dernier des Mohicans), Elvire De Cock (L’Héritage des Taironas), Jean-Claude Denis (Quelques mois à l’Amélie), Elric Dufau (Witchazel), Jean-Claude Garrera (Vélomaniacs), Jean-Pierre Gibrat (Mattéo), Christian Gine (Stamford Bridge), Claude Guth (Trolls de Troy), Alain Julié (Vélomaniacs), Hugues Labiano (L’étoile du désert), Fabien Lacaf (Motorbike & music), Joseph Lacroix (Warcraft et Diablo), Mic (Le monde de Damien), Monsieur K (K. World), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Christelle Pécout (K-shock), Pixel Vengeur (Gai Luron), Ptiluc (Rat’s), Jean Solé (Superdupont), Touïs (Sergent Laterreur)

Sans oublier les nominés au Prix de la Ville :

Gijé – La boite à musique (éd. Dupuis).
Lucas Harari – L’aimant (éd. Sarbacane).
Aude Mermilliod – Les reflets changeants (éd. Le Lombard).
Léah Touitou – Café Touba (éd. Jarjille).

Précédentes éditions

2017 : Un Festival placé sous le signe du futur
Pour la 22e édition du festival Bd de Sérignan nous aurons comme invités les 4 premiers dessinateurs de la série (Bertail, Vatine, Balez, Trystram) et le scénariste Lewis Trondheim.

Dominique Bertail (Le Château des étoiles), Laurent Bonneau (Et il foula la terre avec légèreté), Pascal Croci (Carmilla), Dobbs (l’Homme invisible), Fabrice Erre (Mars), Fane (Joe bar team), Brigitte Findakly (Ralph Azham), Christian Gine (Les boucliers de Mars), Claude Guth (Trolls de Troy), Bruno Heitz (l’Histoire de France en BD), Hugues Labiano (Black Op), Mic (Michel Chien Fidèle), Miya (Alchimia), Monsieur K (K. world), Mathieu Moreau (La machine à explorer le temps), Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy), Mr Garcin (Collages Marvel), Emmanuel Nhieu (Androïdes), Ptiluc (Rat’s), Isabelle Rabarot (Infinity 8), Christophe Regnault (l’Homme Invisible), Touïs (Sergent Laterreur), Lewis Trondheim (Donjon), Martin Trystram (La Vallée), Alberto Varanda (Les filles du Soleil), Olivier Vatine (Streamliner), William (Les sisters)…

Prix de la ville 2017 : Fabrizio Dori pour « Gauguin, l’autre monde » édité par Sarbacane

Festival BD 2017
Festival BD Dédicaces
Festival BD Lecture
Festival BD Dédicaces